16e Journées du Cinéma Suisse du 10 au 12 février 2023 Programmation

Après une 15ième édition anniversaire où nous avons été heureux de retrouver notre public en présentiel au Centre Rabelais, la 16ième édition des Journées du Cinéma Suisse aura lieu du 10 au 12 février 2023, toujours au Centre Rabelais de Montpellier.

Diversité linguistique et sujets forts

Organisées par l’association montpelliéraine C’est-Rare-Film, les Journées seront cette année encore l’occasion pour les festivaliers de découvrir des œuvres récentes de cinéastes suisses, pas toujours bien distribuées en France bien qu’ils soient sélectionnés et primés dans divers festivals. Des films de fictions ou documentaires représentatifs de la diversité culturelle de la Suisse, en français, en (suisse)-allemand et en italien, tous en VO sous-titrés, présentés par Christine Bolliger-Erard, directrice artistique des Journées et suivis de discussions où seront invités réalisateurs et/ou réalisatrices et des associations engagées sur les sujets abordés : hommes et femmes à l’heure du féminisme, avec deux documentaires-miroir, l’un sur le métier de cascadeuse et l’autre où se dévoile la fragilité masculine ; environnement et rapport de classes avec un documentaire qui montre comment un milliardaire et ancien homme politique puissant de Géorgie s’octroie de le droit de déraciner des arbres centenaires pour son jardin privé au détriment des populations et des paysages. Côté fictions, un film sur la jeunesse et son rapport au danger, un autre sur la culpabilité et enfin un film historique.


Nouveauté en 2023 : un concours de courts-métrages

Grande nouveauté cette année, nous organisons, au sein de cette 16ième édition, un concours de courts-métrages « Regards croisés » entre la France et la Suisse. Vont participer, côté suisse, une dizaine d’étudiants en cinéma de l’ECAL (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne) et, côté français, des étudiants en cinéma de l’école CinéCréatis de Montpellier ainsi que des adhérents de l’association montpelliéraine Kino. Projections et votes du public et du jury auront lieu le samedi 11 février 2023 à 17 heures, en présence des tous les jeunes réalisateurs. 

Appel à courts-métrages

Dans le cadre de sa 16ième édition, les Journées du Cinéma Suisse organise un concours de courts-métrages « Regards croisés » entre la France et la Suisse. Côté Suisse, les participants, une dizaine d’étudiants en cinéma, sont issus de l’ECAL (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne). Côté France, les participants c’est VOUS, les réalisateurs ingénieux de KINO.

Sujet imposé, mais qui reste très souple : « Traces de la Suisse en Occitanie ». Ces traces peuvent être visibles, invisibles, imaginaires, musicales, artistiques, sportives, culinaires, etc. (A l’inverse, les concurrents suisses vont « plancher » sur les traces de l’Occitanie chez eux). Durée max : 5 minutes. Remise du film : 15 janvier 2023.

Fiction, docu, poésie, humour, fondue au fromage… toutes les approches sont les bienvenues.

Merci de vous inscrire (nom, prénom, petite idée du sujet), AVANT le 15 décembre, ici : journeeducinemasuisse@gmail.com – Plus d’info : info@cestrarefilm.com

Tous les courts-métrages seront projetés durant les prochaines Journées du Cinéma Suisse, le samedi 11 février 2023 à 17 heures, au Centre Rabelais. Votes immédiats et remises des prix du Jury et du public à l’issue de la projection.


Cascadeuses

d’Elena Avdija – 2022 – Suisse / France – Documentaire – 85 min – VO : fr/angl/(suisse)allemand (ST : français)

Récompenses : Oeil d’or au Festival du Film de Zurich – 2022

Saviez-vous que le métier de cascadeurs se décline aussi au féminin ? Virginie, Petra et Estelle se font renverser par des voitures, prennent des coups et tombent dans le vide.

Elles ont appris le métier dans une école et ont suivi un entraînement exigeant. Ces femmes mettent leur corps en danger dans des films souvent emprunts de violence machiste banalisée. Elles assurent dans une industrie du cinéma où les stéréotypes ont encore la peau dure.

Soirée d’ouverture. Avant-première française. En présence de la réalisatrice

Vendredi 10 février 20h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte


Taming the garden – La balade des grands arbres

de Salomé Jashi – 2021 – Suisse / Géorgie / Allemagne – Documentaire – 90 min – VO : Géorgien (ST : français)

Film documentaire

Récompenses : 7 prix et 17 nominations dont :

– Prix du public et de la compétition internationale au Festival International de Cine (Mexico)

– Prix FIPRESCI au festival international du film de l’Abricot d’or de Yerevan.

– Prix du Jury des Jeunes, Cinéma du Réel, Paris, 2021

– Meilleur documentaire, Tbilissi International Film Festival, 2021

L’ancien premier ministre de Géorgie, Bizsina Ivanishvili, a un passe-temps bien particulier. Il collectionne des arbres centenaires le long du littoral géorgien. Ses hommes les déracinent et les amènent dans son jardin privé. Certains arbres sont aussi grands que des immeubles de 15 étages. Pour transplanter un tel arbre, d’autres sont abattus. La réalisatrice accompagne ce processus à la fois bizarre et déchirant. Le déracinement est tangible dans son sens réel et métaphorique.

Samedi 11 février à 14h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte



Concours de courts-métrages

Une vingtaine de très courts-métrages en compétition, « Regards Croisés » entre la Suisse Romande et l’Occitanie. Avec la participation, côté suisse, des élèves de la classe préparatoire au bachelor de cinéma de l’ECAL (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne). Et, côté Occitanie, des élèves de première année du titre RNCP « Concepteur de réalisation audiovisuel et cinématographique » de l’école CinéCréatis Montpellier, ainsi que des membres de Kino, association de cinéma montpelliéraine.


Samedi 11 février à 17h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte



Il Giardino del Re – Le jardin du roi

de Silvio Soldini – 2021 – Italie / Suisse – Fiction – 120 min. VO : Italien (ST : Français)

Fiction avec : Anna Ferzetti, Caterina Forza, Kasia Smutniak, Francesco Colella

La vie de Camilla, une avocate à succès qui vit avec sa fille adulte, est bouleversée une nuit lorsqu’un accident de voiture dont elle pourrait être responsable laisse un sans-papiers sur l’asphalte. Ce mort, que personne n’identifie, l’incite à se lancer dans une enquête privée personnelle qui l’éloigne des lieux et des personnes qu’elle a l’habitude de fréquenter.

En présence de Jean-Claude Mirabella, spécialiste du cinéma italien.

Samedi 11 février à 20h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte


Schwarzarbeit – Travail au noir

D’Ulrich Grossenbacher 2022 – Suisse – Documentaire – 110min – VO : italien / français / anglais : suisse-allemand / ST : français

Récompenses : Prix du meilleur film documentaire (Encouragement au film documentaire de la ville de Berne)

Film documentaire

Fraudeurs et exploités, dumping salarial et travail au noir. Nous suivons les inspecteurs du travail Frédy, Regula, Marcos, Stefan et Chrümu et partageons leur désarroi face à la tâche presque impossible de faire appliquer les normes légales dans le monde du travail suisse. Un road movie politique qui traite d’un sujet complexe à la façon d’un thriller.

Dimanche 12 février à 14h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte


Garçonnières

de Céline Pernet – 2022 – Suisse – Documentaire – 90 min – VO : Français

Film documentaire

Réalisatrice et anthropologue, Céline Pernet questionne son rapport aux hommes de sa génération. Répondant à une annonce, des hommes de 30 à 45 ans se prêtent au jeu de l’interview, dans une quête tant intime que sociétale. Avec un regard amusé et bienveillant, Céline les interroge sur la séduction, le sexe, le couple, l’amour ou encore la paternité. Les protagonistes témoignent d’un besoin urgent de discuter des masculinités contemporaines et se livrent aux confidences, pleurent, doutent et rigolent.

Dimanche 12 février à 17h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte

En présence de la réalisatrice


Soul of a Beast – L’âme d’une bête

De Lorenz Merz – 2021 – Suisse – Fiction – 110 min – VO : (Suisse)Allemand – Français (ST : français)

Récompenses : 8 prix et 9 nominations :
– Prix du cinéma suisse pour la meilleure caméra, la meilleure musique de film et le meilleur acteur
– Prix du Jury Œcuménique (Locarno), Prix du meilleur film indépendant et du meilleur acteur (Festival Européen du Film indépendant), Prix du meilleur scénario (Miami Filmfestival)

Fiction avec :

Gabriel, un père adolescent, et son meilleur ami Joel témoignent d’une fureur de vivre que rien ne semble pouvoir freiner. Jusqu’à ce jour d’été où Gabriel tombe amoureux de Corey, la copine de Joel. La rage se transforme en délire estival où se mélangent réalité et fiction.

Dimanche 12 février à 20h au Centre Rabelais – Entrée libre – Collecte

Projection dans le cadre de notre partenariat avec le Festival Chrétien du Cinéma 

Présentation du film et échanges avec son co-directeur Philippe Cabrol


En partenariat avec le Festival Chrétien du Cinéma – 20 au 29 janvier 2023

Dans la ville blanche d’Alain Tanner – 1983 – Suisse/Portugal – Fiction – 137 min – VO : Français.

Récompenses: César du meilleur film francophone, 1984

Paul, un jeune marin suisse, fait une escale prolongée à Lisbonne. La caméra au poing, il explore la ville. Il rencontre Rosa et tombe amoureux.

Son cœur est tiraillé entre son amour pour cette ville et son pays natal. Il erre entre deux pays, entre la liberté et la sécurité et entre son monde intérieur et extérieur. Et si l’errance de Paul était également celle du cinéaste, dont ce film est l’un des rares tournés hors de la Suisse ? Ne pourrait-elle pas être également l’errance cinématographique du réalisateur qui brise le cadre bien établi des règles et conventions du cinéma pour se lancer dans le « Nouveau cinéma suisse », la Nouvelle Vague de l’Helvétie ?

Vendredi 27 janvier à 16h au Centre Rabelais – Dans le cadre du Festival Chrétien du Cinéma


Ce n’est pas une vie que de ne pas bouger de Stephane Kleeb – 2014 – Suisse – Documentaire – 90min – VO : Français.

Film documentaire

En Europe, qui se souvient encore d’Alexandre Yersin (1863-1943) ? Il visite l’Indochine comme premier européen et quand la peste éclate en Chine du Sud en 1894, il découvre le bacille de la peste et développe un sérum antipesteux. Il est le premier à guérir un pestiféré. Au Vietnam, il est vénéré comme Bodhisattva.
Ce documentaire nous permet de suivre les traces passionnantes de Yersin dans des paysages à couper le souffle.

Projection dans le cadre des Journées de la Francophonie – Dimanche 19 mars 2023 – Salle des Actes – Faculté de Médecine


Entrée libre – collecte

Centre Rabelais, 27 Boulevard Sarrail (Esplanade) à Montpellier

Présentation des films et animation des échanges par Christine Bolliger – Erard, Fondatrice & Directrice artistique, historienne en cinéma.

Notre parrain : Florian Mantione

Il préside le Florian Mantione Institut, réseau international de conseils en RH. C’est le spécialiste du recrutement, de la formation, du management…

Il a rédigé 27 livres dont : Le management selon Napoléon aux Éditions Athéna-Paris et Le management selon Jésus aux Éditions du Cerf.

Il parle couramment italien… étant d’origine sicilienne !


Notre palette d’animations: C’est-Rare-Film propose des activités cinéma au sein des entreprises et des comités d’entreprises, des présentations de films et des échanges avec le public dans les festivals et les ciné-clubs, ainsi que des activités pédagogiques, notamment de lecture filmique, dans les écoles.

Nous avons élargi notre offre à la prévention des risques psychosociaux par le cinéma. A la suite d’une formation de formateurs en interculturel, nous avons pu ajouter cette touche à nos prestations.

Christine Bolliger- Erard, fondatrice et directrice artistique, et toute l’équipe de C’est-Rare-Film remercient chaleureusement toutes les institutions, tous les partenaires et toutes les personnes qui nous soutiennent de près ou de loin dans l’organisation de ces Journées : la Mairie de Montpellier, le Centre Rabelais, la Maison des Relations Internationales, le Consulat général de Suisse à Marseille, le Département de l’Hérault, la Société Helvétique de Montpellier, Republik Of, les Studio PM, Cinécréatis Montpellier, l’ECAL, Kino Montpellier, la Maison de Heidelberg, la Cinémathèque Suisse, l’Epicentre Communication, le Festival Chrétien du Cinéma, Montpellier l’Arbre des Francophonies, le Midi Libre, la Gazette, La Marseillaise, France Bleu Hérault, Radio Aviva, Radio Maguelone, Radio FM Plus, Radio Clapas et Radio Campus. 


Pour rester au courant de notre festival et son déroulement, inscrivez-vous à notre newsletter :

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Appel à bénévoles

Vous aimez le cinéma ? Nous aussi !

Afin de préparer les 16e Journées du Cinéma Suisse, l’équipe recherche des bénévoles se sentant à l’aise dans l’organisation et le relationnel. Vous appréciez les démarches de recherche de nouveaux partenaires ? Alors nous vous accueillerons à bras ouverts. Passionnés de réseaux sociaux, de sites internet, vidéastes ou photographes, on vous attend. Vous avez juste envie de rejoindre une association et participer à l’organisation d’un événement, alors vous êtes les bienvenu.e.s.

Aucun prérequis n’est nécessaire, juste de la passion et de la motivation. Merci de nous contacter avec l’adresse mail suivante : info@cestrarefilm.com