C'est-Rare-Film

La 6 ème semaine de Cinéma Suisse

Titeuf
Titeuf

France – 2011 – 87 min
Avec les voix de : Jean Rochefort, Sam Karmann, Zabou Breitman, Maria Pacôme, Michael Lonsdale, Mélanie Bernier, et de Donald Reignoux pour doubler Titeuf.

Synopsis :

La série raconte la vie quotidienne de Titeuf, un enfant à la mèche blonde caractéristique, de ses amis et de leur vision du monde des adultes. Les aventures de Titeuf sont racontées dans sa période d'âge entre 8 et 10 ans. Une grande partie des sujets abordées concernent les mystères des filles, du sexe, de la séduction, et de Nadia, la fille dont Titeuf est plus ou moins secrètement amoureux. Une grande caractéristique de Titeuf sont ses nombreuses expressions, notamment « Tchô » et « C'est pô juste », etc. Il est souvent accompagné de ses meilleurs amis, Manu et Hugo. Pour ce qui concerne le film, Titeuf vient d'apprendre que tous les garçons de la classe sont invités à la boum d'anniversaire de Nadia, sauf lui! Le soir, ses parents lui annoncent qu'ils se séparent.

Titeuf, enfant populaire à la mèche blonde dont le succès est énorme et s'étend bientôt aux nombreux pays où les aventures dessinées sont traduites.

Il se voit décliné en douze albums (1993-2008), en version bibliothèque rose, donnant lieu à des ouvrages coécrits avec son épouse Hélène Bruller, dont « Le Guide du zizi sexuel » (2001), à des jeux vidéo, à des magazines et à l'exposition « Zizi sexuel, l'expo » (2007-09) à Paris.

Enfin, Zep se décide à porter son personnage devenu culte au grand écran et se lance dans un projet fleuve de trois ans pour TITEUF, LE FILM (2011).


Critique de presse :

"En dépit d'une fin un peu faible et d'un recours à la 3D peu convaincant, " Titeuf, le film " a l'impertinence fragile et tendre des gamins d'aujourd'hui. Il est au carrefour du " Temps des secrets " de Marcel Pagnol et du " Petit Nicolas " de Goscinny et Sempé". (Le Parisien)

"Drôle et touchant, alternant les gags pipi-caca, le comique de situation et l'humour le plus subtil, Zep réussit un joli coup de maître." ( Paris Match)

Plus d'info sur le film : www.titeuf-lefilm.com
Source : allociné.com

Alice Schmid Alice Schmid

Alice Schmid est née à Lucerne en 1951. Elle fait des études pour enseigner à l'école primaire ainsi que l’espagnol et l’italien. De 1976 à 1981, elle est assistante réalisatrice sur de nombreux tournages en Suisse et en Allemagne. Elle suit plusieurs cours de réalisation chez K. Kieslowski, E. Ebrowski. Depuis 1987, elle travaille en qualité de réalisatrice et écrivaine indépendante.

En 1996, elle fonde à Zurich la Ciné A.S. Filmproduktion GmbH. Elle raconte toujours ses histoires, venues des quatre coins du monde, du point de vue des enfants. Elle a acquis une renommée internationale avec son documentaire « I killed people » sur les enfants-soldats du Libéria. Ses films sont primés internationalement: Fipa d’or à Biarritz, prix Erich Kästner à Berlin, médaille d’argent à New York.

Son premier roman, Dreizehn ist meine Zahl (2011), a remporté le prix de littérature de Suisse centrale.

Filmographie

« Sag Nein » (Dis non) en 1993, documentaire
« Briefe an Erwachsene » (Lettres à des adultes) en 1994, documentaire
« Jeder Tropfen für die Zukunft » (Chaque goutte pour le futur) en 1996, documentaire
« Affären » (Affaires) en 1998, documentaire
« Einmal im Leben ins Kino » (Une fois dans sa vie au cinéma) en 1998, documentaire
« Damit der Laubfrosch wieder kommt » (Pour que la grenouille verte revienne) en 1999, documentaire
« Ich habe getötet » (J'ai tué) en 2000, documentaire
« Shall I Stay Or Shall I Go ? » (Est-ce que je dois rester ou m'en aller?) en 2005, documentaire
« Mut tut gut » (C'est bien d'avoir du courage) en 2006, documentaire
« Ich bin ein Maus » (Je suis une sourisà en 2007, documentaire
« Die Kinder vom Napf » (Les enfants de la montagne) en 2010, documentaire

Samedi 2 mars à 14 h 30 au Centre Rabelais - entrée libre (collecte)

Semaine de Cinéma Suisse