C'est-Rare-Film

Roulette

«Roulette» de Mohammed Soudani – Film Suisse, 2007, 94 Min. V.o. italien, str. français.
Avace : Pietro Sermonti, Genti Kame, Jacqueline Lustig, Stefana Rivi.

Pitch
« Issu d’une famille aisée de Lugano, Max semble être sorti d’une phase de dépendance du jeu d et d’autodestruction. Par hasard, sa vie croise celle d’Ilir, un jeune émigré albanais demandeur d’asile marqué par un père ancien membre des services secrets albanais durant la dictature communiste. Une curieuse amitié va alors naître entre Max et Ilir, entremêlée de leurs vicissitudes amoureuses ».

Commentaires
« Le titre „Roulette“ n’exprime pas seulement la roue et les numéros qui tournent mais c’est une métaphore des jeux en général. Le protagoniste Max, … ne joue pas seulement au casino, mais il joue avec la vie, avec les sentiments. Il finit par perdre sa fiancée, puis sa mère, son père, sa sœur, son ami joueur et finalement sa propre vie ». …..
« Dans ce film cohabitent à la fois l’optimisme et le pessimisme, et cela fait partie de notre vie ».
« Ce long métrage est une histoire d’amitié et aussi une histoire d’intégration sociale ».

« Ce film était contractuellement prévu comme film de télévision mais l’histoire était forte, bien tournée, elle avait du rythme et je l’ai tournée pour le cinéma ».
Mohammed Soudani, Réalisateur.

Echos de la presse
« Un sujet brillant qui confirme qu’au Tessin existent des artistes qui n’ont rien à envier à ceux de Zurich ou de Paris », Giornale del Popolo, Rafaella Machiné.

« Caméra déchaînée, prises de vue en diagonale et un dénouement en crescendo revalorisent la qualité (moyenne) de la production télévisée au bon sens du terme » Tiré et adapté de la Settimana della Svizzera italiana.

« Roulette traduit bien le savoir faire et la générosité de Soudani. En plus de nous donner toute une série d’images curieuses de chez nous », Tiré et adapté de AZIONE

« A la fin de la projection, le public a réservé un applaudissement long et au metteur en scène, visiblement très ému. …. « Roulette » est pour moi le long-métrage le plus mature et le plus engagé de Soudani » Tiré et adapté de Opinione Liberale, Augusto Orsi.

Biographie
Mohammed Soudani est en Algérie en 1949. Il est Il étudie le cinéma à l’Institut des Hautes Ecoles Cinématographiques de Paris. Entre 1970 et 71, il travaille comme caméraman à la télévision algérienne. En 1972, il s’installe en Suisse où il travaille pendant plus de 14 ans comme caméraman et directeur de la photographie. En 1987, il passe à la réalisation et a depuis travaillé sur des dizaines dei films publicitaires, films d’animation, programmes musicaux, séries documentaires pour la télévision suisse ou ivoirienne.
Il enseigne actuellement l’audiovisuel à l’Ecole Universitaire supérieure de la Suisse italienne.

Filmographie
En qualité de caméraman :
« Il ponte » de Rinaldo Zambrano
« L’oro nel camino » de Nello Risi (nomination aux Emy Awards pour la photographie)
« Les guérisseuses » de Sidiki Bakaba
« Au Nom du Christ » de Roger Gnoan M’Bala
« Adanggaman » de Roger Gnoan M’Bala
Prix du meilleur film au Panafrican Film and Television Festival de Ouagadougou

Longs-métrages documenatires :
« Abidjan, ville de contraste », 1991
« Sud – Les diseurs d’histories », 1998
« Guerre sans images – Algérie, je sais que tu sais », 2002
Semaine de la Critique au festival du Film de Locarno
« Kart 26 », 2004

Fiction
« Nawa, l’homme et l’eau », 1989 (court-métrage)
« Yiribakro, bois sacré », 1991 (court-métrage)
« Waalo fendo – Le jour où la terre gèle», 1997
Prix du cinéma suisse, 1998 catégorie meilleur film
« Un altro mondo », 2007 (court-métrage)
« Roulette », 2007
« Un altro mondo », 2008 (court-métrage)

Plus d’infos sur le film : amka

Luftbusiness de Dominique de Rivaz

Pas douce de Jeanne Waltz

Der Freund de Micha Levinsky

Un autre homme de Lionel Baier

 

PROGRAMME